document.write('« Qui une fois a subi l\'ensorcellement de Rimbaud est aussi impuissant désormais à le conjurer que celui d\'une phrase de Wagner. » - Paul Claudel. Préface aux oeuvres d\'Arthur Rimbaud, juillet 1912.')