Après 15 ans d'existence, Arthur Rimbaud - Mag4.net ferme ses portes (Quelques articles publiés sur ce blog resteront cependant en ligne sur une suggestion d'Alain Bardel).

Je tiens à remercier tous les artistes, auteurs, chercheurs, passionnés ou simples passants qui m'ont apporté leur soutien et leur aide précieuse pendant toutes ces années. Ils m'ont permis d'enrichir le contenu jour après jour et de suivre au plus près l'actualité rimbaldienne. Je vous invite à poursuivre l'aventure avec l'excellent site d'Alain Bardel.

Les habitués du forum pourront continuer à suivre les recherches, discussions et autres inévitables polémiques autour de Rimbaud et son œuvre sur les blogs personnels des principaux intervenants ou ex-intervenants (cités par ordre d'apparition sur le forum) :
- David Ducoffre : Enluminures (painted plates)
- Circeto : Rimbaud était un autre!
- Jacques Bienvenu : Rimbaud Ivre
- Jacques Desse : Chez Les Libraires associés

Je vous donne également quelques liens complémentaires vers les sites des deux revues rimbaldiennes, le site du journal l'Union et celui de la ville de Charleville-Mézières, ville natale du poète :
- Parade sauvage, revue d'études rimbaldiennes
- Rimbaud vivant, revue de l'Association des Amis de Rimbaud
- L'Union/L'Ardennais
- Charleville-Mézières

Je vous souhaite à toutes et à tous bonne rentrée et bonne route sur le chemin des ailleurs.

Elle est retrouvée ! Quoi ? L'Éternité. © Mag4. Tous droits réservés

"Elle est retrouvée ! Quoi ? L'Éternité. C'est la mer mêlée au soleil"

(Arthur Rimbaud, Alchimie du Verbe, Une Saison en Enfer)